tableau rond

Les assemblées hebdomadaires

Chaque semaine se tient une séance qui rassemble les personnes en projet avec l'Association.

Ce rendez-vous convie personnes accueillies, intervenants, responsables de programmes et stagiaires.

Un journal est produit sur la base des interventions qui se font lors de l'assemblée et qui auront été notées par un ou deux "journalistes" qui en assureront la rédaction. Sa publication est réservée aux personnes participant à l'assemblée.

Chaque numéro du journal, par la matière qu'il contient et par le fait même qu'il s'inscrit dans une série, est un moyen de valoriser la mémoire des programmes individuels qui sont à l'œuvre ; il constitue la trace des objectifs et des modalités d'intervention s'établissant avec chacun. C'est un élément central de L'abord de la qualité mis en pratique par Le chiffre de la parole.

La modalité du journal fait partie d'une tradition dans des pratiques d'auteur, comme celles de Freinet, d'Oury ou de Deligny qui, chacun à leur façon, ont misé sur l'écriture, l'imprimerie et la cartographie, trouvant ainsi le moyen de relever, de noter, de prendre soin de ce qui marque l'originalité d'une proposition institutionnelle.

Un recueil semestriel rassemble les journaux de la période, avec une note de rédaction qui restitue les enjeux et les avancées du semestre. La production de ces recueils est un moyen de donner un relief supplémentaire aux productions et élaborations qui se font, et aux questions qui se rencontrent au fil des journées. C'est un moyen de capitalisation du programme de l'Association et de ses différents dispositifs.

Ce patrimoine éditorial est un canevas pour effectuer un travail d'écriture, de transposition, en direction de la publication.

Le chiffre de la parole